Image principale
Bombardées

Parler sans tabou des femmes « bombardées »

Tags
violence
femmes
Commune associée
Nouvelle - Calédonie
Mercredi 22 juillet 2020 - 11:33

En Calédonie, une femme sur 5 est victime de violences de la part de son conjoint, presque 10 fois plus qu’en Métropole, un triste record dont on parle trop peu. Sans tabou consacre une soirée spéciale aux violences faites aux femmes, sur CALEDONIA.

Contenu structuré

Libérer la parole 

Un documentaire, suivi d’un débat en plateau. C’est la formule de Sans tabou, pour libérer la parole. Ce lundi, c’est aux femmes « bombardées », comme on dit ici, que la parole est donnée. « Bombardées », c’est le titre du documentaire de Florence d’Arthuys, qui sera diffusé en première partie de l’émission. Il met en lumière ces victimes de l’ombre qui subissent et se taisent depuis plusieurs générations. La réalisatrice part à leur rencontre, dans les foyers d’hébergement et les structures d’accueil d’urgence. Elle les suit dans cette nouvelle vie qu’elles ont choisie et qui enfin, leur appartient. 

« Comment cette violence s’installe-t-elle dans un couple et sous quelle forme fait elle mal ?, s’interroge Florence d’Artuys. Qui sont ces femmes qu’on ne respecte plus et qui ont perdu toute valeur aux yeux des hommes ? Est-on face à une violence caractéristique à la culture ou aux modes de vie locaux ? ».

Taille de la boîte
8
4
bombardées
4
bombardées

Un plateau d’exception

Autant de questions qui trouveront leur prolongement dans un débat réunissant Sonia Togna, présidente de l'Union des Femmes Francophones d'Océanie-NC, Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge de la lutte contre les violences familiales et Yves Dupas, procureur de la République en Nouvelle-Calédonie. Un plateau d’exception, à la mesure du problème de société que sont les violences faites aux femmes.

Taille de la boîte
4
4
bombardées

« Une relation de confiance »

CALEDONIA s'est engagée comme second diffuseur sur ce documentaire, aux côtés de NC la 1ère. 

« Nous avons la conviction que nous devons soutenir fortement les projets documentaires liés à des grandes causes, poursuit Jaimie Waimo. Avec NC la 1ère, c'est la deuxième fois que nous travaillons ensemble, ce qui permet de mettre plus de moyens sur des films exigeants. Dans le cas de Bombardées, cela a permis à la réalisatrice de rester longtemps avec les femmes victimes et leurs enfants avant de déclencher la caméra, afin de développer une relation de confiance. Malgré ses petits moyens, CALEDONIA tient à soutenir ce genre de démarche pour contribuer à l'éveil des consciences de tous les citoyens. Il est urgent que les choses changent. »

Taille de la boîte
8
4
Jaimie Waimo
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube

XiKnibuX1z8

SANS TABOU - "Bombardées"

14-07-2020

En Calédonie, une femme sur 5 est victime de violences de la part de son conjoint, presque 10 fois plus qu’en Métropole, un triste reco...

Taille de la boîte
4
Image principale

Deux icônes du foot, une amitié - Hazard Benteke, réunion de famille

Mercredi 29 juillet 2020 - 09:28
Image principale

Toa Afi va mettre le feu dans Yes week-end !

Lundi 27 juillet 2020 - 07:54
Image principale

Une vie de famille métissée

Mardi 28 juillet 2020 - 13:51