Image principale
Empreinte

L'autonomie alimentaire dans EMPREINTE

Tags
Alimentation
Produits locaux
Mercredi 20 mai 2020 - 17:21

L’épidémie de Coronavirus nous confronte de plein fouet au sujet de l’autonomie alimentaire et nous oblige à nous tourner davantage vers nos producteurs locaux. Empreinte part donc à leur rencontre samedi à 19h sur CALEDONIA. Elisabeth Auplat y voit une opportunité pour notre territoire, notre santé, notre économie et notre assiette !

Contenu structuré
Ce nouveau numéro d’Empreinte parle d’autonomie alimentaire, c’est un sujet qui s’est imposé de lui-même avec la crise du Covid-19 ?

Exactement ! Pendant la période de confinement, on a vu l’explosion des circuits courts, ceux qui proposent un lien direct entre le producteur et le consommateur. C’est un retour aux sources en quelques sortes. Mais est-ce que cet élan va durer ? C’est la première question que j’ai eu envie de poser à Yannick Couete, le directeur de la Chambre d’agriculture. Et la réponse est oui. La crise sanitaire a été un accélérateur de ces transformations.

Taille de la boîte
6
6
Avec Yannick Couete
Avec Yannick Couete
8
Produits frais de NC
Concrètement, comment cela se traduit sur le terrain ?

Pendant le confinement, la plateforme Produits frais de Nouvelle-Calédonie a vu le jour pour mettre en lien les producteurs et les consommateurs. Les agriculteurs ne pouvaient plus fournir les restaurants et les cantines scolaires car tout était fermé. Ils avaient donc besoin d’écouler leurs produits autrement. Pour nous les consommateurs, c’est intéressant de savoir qui cultive les produits que l’on mange. Ces circuits courts dopent aussi la demande de produits labellisés bio, c’est un peu la suite logique pour les consommateurs.

Taille de la boîte
4

L’autonomie alimentaire est un sujet qui m’anime depuis toujours.

Elisabeth Auplat, présentatrice du magazine Empreinte.
Taille de la boîte
4
Du côté des agriculteurs, il n’y a pas d’opposition à cette transition ?

Il y a encore dix ans, c’est vrai que c’était le cas. Mais aujourd’hui, les mentalités ont évolué. Et c’est ce qui m’a le plus marqué pendant le tournage de cet épisode. Personnellement, l’autonomie alimentaire est un sujet qui m’anime depuis toujours. Je suis une enfant du Pays qui a grandi à Magenta plage, avec des parents qui cultivaient un verger et un potager sur un terrain de cinq ares. Cette surface leur suffisait à nourrir toute leur famille, avec des produits bio. Ils revendaient même le surplus au magasin du quartier. Pourtant, à cette époque, les agriculteurs disaient qu’il était impossible de ne faire que du bio. Aujourd’hui, c’est vrai que cela reste compliqué mais la transition est en marche…

Taille de la boîte
8
6
A Kouaoua, chez Alice et Louis Ate
A Kouaoua, chez Alice et Louis Ate
6
A Kouaoua, chez Alice et Louis Ate
A Kouaoua, chez Alice et Louis Ate
4
Avec Marion Pelcerf
Avec Marion Pelcerf
Vous êtes donc allée à la rencontre de producteurs bio ?

Oui, nous sommes allés à la Tamoa chez Marion Pelcerf. Ses produits alimentent l’Amap Vert Panier (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne). Nous sommes aussi allés à Kouaoua, en tribu, chez Alice et Louis Ate, où l’agriculture biologique est culturelle. Leurs fruits labellisés bio alimentent la cantine scolaire de la tribu et les colonies de vacances. Les enfants mangent sainement, les producteurs vivent de leur activité. La transition agricole et écologique est donc possible !

Taille de la boîte
8

Empreinte

- L'autonomie alimentaire -

📺 Samedi 23 mai à 19h sur CALEDONIA

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube

2EM6QvnDuJ0

BA EMPREINTE - Autonomie alimentaire, santé et respect de la terre

20-05-2020
Image principale

Discriminations : un mal calédonien ?

Jeudi 28 mai 2020 - 14:56
Image principale

L'autonomie alimentaire dans EMPREINTE

Mercredi 20 mai 2020 - 17:21
Image principale

Tjibaou, le pardon

Mercredi 20 mai 2020 - 13:32