Image principale
Numérique

Le numérique ne connaît pas la crise ?

Tags
Economie
numérique
Commune associée
Nouvelle - Calédonie
Jeudi 5 novembre 2020 - 16:06

Décodons l’éco plonge dans l’univers numérique sur CALEDONIA. Un secteur qui ne semble pas connaître la crise, à découvrir au travers de l’histoire de ses entreprises.

Contenu structuré

Vous peinez à mettre des images ou des chiffres derrière cette expression « le secteur numérique » ?

C’est bien normal puisqu’il n’est par définition pas très visible, caché dans nos ordinateurs ou téléphones. Et pourtant, le secteur pèse dans notre économie. « Le secteur numérique représente 2,6 % du PIB calédonien, c’est-à-dire qu’il crée 2,6 % de la richesse produite en Calédonie. C’est autant – voire davantage - que le secteur agricole », explique Blandine Guillet, présentatrice de l’émission. Grâce à des graphiques et des explications très simples, Décodons l’éco lève le voile sur l’économie numérique… et le virtuel devient alors bien concret pour nous, derrière nos écrans de télé.

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube

PDJtTtljxjU

DÉCODONS L'ÉCO - Le numérique ne connaît pas la crise

20-10-2020

Alors que les acteurs du monde économique retiennent leur souffle suite à la crise du Covid-19, le secteur numérique semble épargné par...

6
Blandine Guillet ©CALEDONIA

« Une chance à l’export »

« Alors que les acteurs du monde économique retiennent leur souffle suite à la crise du Covid-19, le secteur numérique semble épargné par la crise. Mieux que cela : il semble avoir bénéficié de la nécessité pour les entreprises d’améliorer leur productivité et de réduire leurs coûts »,

poursuit Blandine Guillet, qui prépare l’émission en partenariat avec l’Université de la Nouvelle-Calédonie.

Taille de la boîte
6

A ses côtés Gilles Taladoire, maître de conférences en informatique et vice-président de l’UNC délégué au numérique, apporte l’éclairage du spécialiste.

« Le numérique est un des secteurs où nous avons une chance à l’export. 30% des entreprises calédoniennes ont déjà une clientèle à l’extérieur car la compétence ou le produit numérique peut s’exporter plus facilement qu’un autre produit. Et pour une fois, l’éloignement peut jouer en notre faveur. Grâce au décalage horaire par exemple, des entreprises numériques pourraient assurer une continuité du service pour des entreprises situées en France »,

explique-t-il. Démonstration en images dans Décodons l’éco, où une entreprise calédonienne nous raconte son aventure à l’international.

Taille de la boîte
8
4
Gilles Taladoire ©UNC
Gilles Taladoire ©UNC
6
©UNC

Les métiers de demain

Mais le tableau n’est pas totalement idyllique puisque les compétences manquent sur le territoire et les entreprises peinent à recruter.

« Les métiers du numérique ont émergé récemment et n’ont pas encore attiré suffisamment de jeunes pour répondre aux besoins croissants dans le domaine. Les filles notamment sont encore peu nombreuses »,

détaille Gilles Taladoire, de l’UNC.

L’émission décode notamment les besoins de demain en passant à la loupe les métiers les plus demandés sur le marché.

Taille de la boîte
6

Décodons l’éco

 

✚ Photovoltaïque, niches fiscales ou autonomie alimentaire ?

Vous avez manqué les derniers numéros de Décodons l’éco ? Pas de panique ! Les émissions sont disponibles en replay ici.

Taille de la boîte
4
Image principale

Le dawa, roi du lagon !

Mardi 13 avril 2021 - 14:19
Image principale

La culture en ligne

Jeudi 25 mars 2021 - 17:01
Image principale

Covid-19 : les mesures économiques

Jeudi 1 avril 2021 - 11:05