Image principale
Igname

La saison de l’igname nouvelle a commencé

Tags
Igname
Commune associée
Nouvelle - Calédonie
Mercredi 13 mars 2019 - 11:18

La culture de l’igname rythme la vie des clans de chaque tribu en Nouvelle-Calédonie, comme dans de nombreuses îles d'Océanie.

Le calendrier traditionnel Kanak s’aligne sur sa culture et la population vit au rythme de son cycle, de la mise en terre à la récolte. Symbole de la vie, l'igname a un temps de développement similaire à celui d'une grossesse.

La tribu de Goro à Yaté, comme tous les ans, a été la première à célébrer l'igname nouvelle.

 

Contenu structuré

La fête de l'igname

Chaque année, c’est la tribu de Goro à Yaté qui ouvre le chemin coutumier de la Grande Terre en fêtant en premier la récolte du tubercule. Les fêtes vont ensuite se succéder jusqu'en juin sur tout le pays, chaque aire célébrant à sa façon l'igname nouvelle. Dans tous les cas, il s'agit de marquer le début de l'année coutumière kanak et surtout de célébrer le renouveau d'un cycle, célébrer la vie au travers du symbole de l'igname.

La première récolte est faite très discrètement pour vérifier que le temps est bien venu... Le responsable de ce rite, celui qui possède les secrets de l'igname au sein de la tribu, va annoncer que la semaine suivante aura lieu la cérémonie des prémices qui durera deux jours. Lors de cette réunion, chaque clan amène une ou plusieurs ignames en suivant ses propres chemins coutumiers.

Taille de la boîte
6
6
Fête de l'igname à Canala

Au moment de la cérémonie des prémices d’igname, les clans se réunissent pour montrer leurs valeurs culturelles et symboliques. Les chefferies de tribu se rencontrent pour partager leurs savoirs et leurs techniques sur la vie de l’igname. Une coutume a lieu également, pour renouer les alliances familiales et économiques. Les hommes échangent les produits de la terre, de la mer et de la chasse, qui restent étroitement liés à la vie de l’igname.

Taille de la boîte
4
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
wsFqGJJtxjY

La fête de l'igname à Canala

26-02-2019

(...) L’autre leçon est celle que m’ont donnée les Mélanésiens de la Nouvelle-Calédonie, avec l’extrême respect dont ils entourent la production, la préparation et la consommation de leurs aliments coutumiers, impliqués que sont ces derniers dans leur vie sociale et dans leur pensée.

Isabelle Leblic - Ignames, interdits et ancêtres en Nouvelle-Calédonie* 

Taille de la boîte
4

Un Conservatoire pour l'igname

Inauguré le 4 juillet 2003, le Conservatoire de l’igname sert à la production de matériel végétal sélectionné et à l’examen des comportements des différentes variétés. Les jardins d’aire fournissent des semences saines pour les besoins des aires coutumières. Cette structure de conservation est une nouveauté sur le plan mondial, elle présente en effet l’originalité d’être portée par les autorités autochtones, soucieuses de préserver le capital génétique que représentent les plantes alimentaires du pays de manière pérenne.

Taille de la boîte
4
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
Q9ataS52Zs4

Le rôle du conservatoire de l'igname

26-02-2019

 " Notre rôle est aussi de récolter les savoirs et les techniques que l'on ré-applique ici "

Stacey Selefen, responsable du Conservatoire 

Taille de la boîte
4

Le cycle de l'igname

Dans la société traditionnelle kanak, l'igname a une place centrale. Sa résistance, ses qualités nutritives et son grand nombre de variété et sa facilité de conservation en font un aliment disponible sur presque dix mois par an. Le cycle complet de l’igname dure environ un an. C’est en général à partir du mois de septembre que les semences sont mises en terre. Puis, dans les mois qui suivent, la liane se développe à l'extérieur et le nouveau tubercule se forme. Souvent, les ignames nouvelles sont récoltées avant la complète maturité et une partie est stockée à température ambiante pendant plusieurs mois avant d'être utilisées comme semence. Un savoir ancestral...

Taille de la boîte
8
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
47JxywR4TJk

Planter l'igname, un art ancestral

26-02-2019
Taille de la boîte
4
ID vidéo youtube
VFRUzOFl8Dc

Les trésors du Conservatoire de l'igname

26-02-2019

La banque des espèces

Le Conservatoire de l'igname est en quelque sorte la banque détentrice des espèces et variétés d'ignames présentes dans le pays, c'est à dire 120 espèces.

Plus une variété est ancienne plus elle a d’importance : il existe une hiérarchie entre les « vraies ignames », qui sont à la base de tous les échanges, et les ignames ordinaires, consommées au quotidien.

Taille de la boîte
8
Image principale

Saison des feux : déjà plus de 11.000 hectares brûlés

Jeudi 14 novembre 2019 - 11:50
Image principale

Handicap : la Nature comme moteur de développement

Jeudi 31 octobre 2019 - 11:16
Image principale

Le Festival Ânûû-rû Âboro 2019

Jeudi 24 octobre 2019 - 11:13